santé

Une solution efficace et peu onéreuse ! Les bienfaits des bains dérivatifs .

POUR QUI ?

Toute personne souhaitant améliorer des petits tracas et maux du quotidien tels que : la cellulite, le surpoids, la rétention d’eau, retrouver la beauté des cheveux, l’acné, prendre du poids lorsqu’on en a besoin aussi ; soigner les allergies, tout type d’allergies, au soleil, au pollen, l’asthme et les éruptions cutanées diverses ; les douleurs de types chroniques comme les céphalées, migraines, douleurs arthrosiques, ou névralgies ; améliorer la constipation, les effets secondaires de la chimiothérapie, l’angine, les hémorroïdes, l’incontinence, le sommeil et même la mémoire.
Une technique simple à emporter partout avec soi : les bains dérivatifs.
Un nom inconnu, presque barbare, qui cache une pratique ancestrale liée à une fonction archaïque du corps humain qui pouvait s’exprimer lorsque nous étions des marcheurs primitifs nus, et qui a disparu avec le monde moderne et l’apparition du vêtement.
A l’origine de l’humanité, nous marchions beaucoup, nus, dans des pays chauds. Dans un tel cas, la sueur du corps glisse vers les plis de l’aine et le périnée. Son évaporation procure de la fraîcheur. La marche assure la friction dans les plis de l’aine. La combinaison de la fraîcheur et de la friction favorise la motilité (mini contractions) de l’intestin et du fascia, ce qui permet à nos graisses de circuler, d’accomplir leurs diverses fonctions et d’être évacuées à la vitesse où elles se forment par la digestion.
Intégrer le bain dérivatif dans votre quotidien afin de drainer les graisses et optimiser votre vitalité.
Notre digestion créent des surcharges et  celles-ci ont tendance à aller en périphérie, vers les extrémités telles que les mains, les pieds, la tête, mais aussi sous la peau, comme si elles essayaient de sortir du corps.
Cette technique vient de l’observation du monde animal qui a ses habitudes pour garder l’entrejambe au frais : chiens et chats, dès qu’il fait chaud, dorment ou se prélassent en écartant largement leurs pattes.
Et n’oubliez pas : si vous l’associez à une bonne hygiène alimentaire, un bon sommeil, une activité sportive régulière et des gestes de soins au quotidien, vous pourrez en faire votre outil santé naturel, à transmettre à vos enfants et votre entourage !
Pour une alternative moderne: les poches de gel à porter 2-3 h par jour se posent en solution pratique. Voir Les poches YOKOOL : http://www.yokool.fr où sinon des poches de glace que vous trouverez en pharmacies. Une alternative : on peut porter des poches de gel dans le slip, ceci lorsque l’on n’a pas de temps ; les mettre au congélateur avant de les porter, les envelopper dans un gant de toilette fin et les placer pendant 1 heure (équivalant à 10 minutes de bain dérivatif).
La poche de gel apporte la fraîcheur indispensable au périnée. Il est absolument anormal pour les mammifères d’avoir le périnée au chaud toute la journée. Nous sommes des mammifères. Pourtant nous avons cette partie du corps principalement au chaud en particulier depuis 60 ans !
Les bains dérivatifs et  sont une pratique de santé simple, gratuite et sans aucun effet secondaire.

Sinon voici une liste des bienfaits observé en pratiquant les bains dérivatifs.
Un bienfait de santé « beauté », voir même de jeunesse : les bains dérivatifs agissent sur la cellulite et le surpoids (en premier lieu, élimination des mauvaises graisses, épaisses, qui se trouvent directement sous la peau. Pas de miracle tout de même, donc en plus du bain dérivatif, arrêtez quand même les excès et la junk food! La vitesse du résultat est fonction de l’ancienneté du problème) ; sur la rétention d’eau, les cheveux (il paraît que les cheveux blancs reprennent leur couleur d’origine et que la calvitie recule); l’acné (du fait de l’élimination de graisses en surcharge dans notre corps) ; ils aident aussi les personnes trop maigres à nourrir correctement les muscles, à densifier les os. Ils aident sans conteste à la régénérescence de l’organisme.

Une aide précieuse dans les allergies : l’allergie au soleil (ou lucite) et au pollen, et même l’asthme, et les éruptions cutanées diverses (les bains dérivatifs permettent une détoxification qui soulage les mécanismes d’élimination de l’organisme et limite les réactions allergiques).
Les douleurs : les douleurs et raideurs du cou (en acupuncture, on appelle l’endroit de la C5 (5e cervicale) le puits toxinique. Les bains dérivatifs aideront le traitement, même s’il faudra peut-être un peu de temps donc persévérez) ; mais aussi névralgies, migraines, céphalées… ; l’arthrose (rougeurs, enflures, douleurs peuvent disparaître en quelques jours, mais attention, il faut continuer les bains dérivatifs sinon cela peut revenir. Le nettoyage ne fait que commencer, et il peut être long.
La constipation : le bain dérivatif vient à bout des constipations les plus rebelles. Boire beaucoup d’eau plutôt que des tisanes, du café ou de la bière ! Les hémorroïdes (en cas de crise, placer un glaçon pour calmer. Puis faire des bains dérivatifs) ; l’herpès (les bains dérivatifs ralentissent les crises d’herpès ou les suppriment carrément) ; les règles : le bain dérivatif espacent les règles trop rapprochées et rapprochent celles qui sont trop éloignées ; les extrémités froides ou chaudes (la perte de l’énergie Terre actuelle rend le syndrome jambes froides très courant, le bain dérivatif résout rapidement ce problème) ; l’incontinence (résultats dès le 3e jour pour les femmes, mais il faut continuer les bains dérivatifs  , le sommeil (en abaissant la température du corps, il est de meilleure qualité, d’où besoin de moins dormir pour récupérer et réparer) et la mémoire.
Les dents et les gencives : des bains dérivatifs d’1/2 heure peuvent calmer les névralgies en attendant le dentiste. Les bains dérivatifs améliorent les saignements et déchaussements des dents ; L’angine : en plus des soins courants, le bain dérivatif active la guérison.
La chimiotherapie : pas de perte des cheveux et moins de fatigue.
Les dependances (alcool, café, tabac, drogues) : les bains dérivatifs aident, pendant le sevrage, à normaliser l’appétit, le sommeil, le stress, l’angoisse.

J’éspère vous avoir convaincu !

Prenez soin de vous !

Naturosympatiquement vôtre

Nadine

les bains derivatifs

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s