santé

Elle sera primordiale et essentielle !

Elle sera primordiale à équilibrer pour un mieux être 🍇🥦🍅
Une alimentation variée et équilibrée
C’est probablement l’élément le plus important dans la lutte contre le vieillissement.
Une alimentation équilibrée et variée couvrira les besoins en minéraux, vitamines, fibres, oligo-éléments, acides gras essentiels indispensables à l’activité de nos enzymes, permettant ainsi de lutter contre le stress oxydatif et de stimuler les systèmes de défense de notre corps.
Quelques principes de base concernant les trois nutriments (glucides, lipides et protéines) doivent être appliqués :
Contrôler des graisses animales saturées (viande, charcuterie, fromage) qui rigidifient nos artères (ce qui entraîne hypertension, athérosclérose, accidents vasculaires), et favorisent l’inflammation (responsable de processus dégénératifs comme les cancers, l’arthrose…).
Privilégier les graisses polyinsaturées végétales (huiles de colza, noix, olive) et d’origine marine (saumon, hareng, sardine) riches en omega 3. Les oméga 3 ayant de multiples actions sur l’inflammation, l’immunité, la prévention des maladies cardio-vasculaires et la dégénérescence cérébrale…
Contrôler la quantité de sucre de notre alimentation. C’est surement l’ennemi numéro 1 à combattre! Attention car les sucres sont présents dans énormément de produits de consommation courante jusque dans certaines de nos eaux ! D’autre part, l’industrie alimentaire utilise des sucres raffinés dépourvus de vitamines et minéraux responsables de déminéralisation, dévitalisation et d’inflammation.
Privilégier les protéines végétales (légumineuses, ) pauvres en graisses saturées et riches en vitamines et fibres.
« Que ton aliment soit ton seul médicament »
« L’alimentation sert à la fois à rétablir la santé et à la conserver chez les gens qui se portent bien »
Hippocrate (- 400 avant JC)
 Une alimentation de qualité
Une alimentation équilibrée et de qualité est un facteur essentiel de bonne santé.
Aujourd’hui, l’alimentation est abondante mais elle n’a jamais été aussi pauvre en qualité. En effet, les méthodes de culture (utilisant des engrais chimiques, des pesticides, des insecticides, des eaux souillées…), les méthodes d’extraction (raffinage), les méthodes de conservation (irradiation, dessication, ionisation, conserves…), les méthodes d’élevage (animaux enfermés nourris aux hormones, aux anabolisants, aux antibiotiques…), les méthodes de cuisson (fritures, micro-ondes…) sont responsables d’un appauvrissement de nos aliments en micronutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras essentiels).
Les aliments ainsi obtenus ont perdu leur intérêt nutritionnel, ils apportent beaucoup de calories vides (sans valeur nutritive), ne servant à aucune production d’énergie. Ces calories sont donc stockées, contribuant ainsi au surpoids et aux maladies cardiovasculaires.
Mon conseil : 
Pour vous aider à adopter une alimentation de qualité et cohérente avec les principes du développement durable :
Priviligier:
Les produits locaux ou du terroir, dont la qualité et l’origine sont bien identifiées
Les produits naturels, sans conservateurs ni colorants, issus de l’agriculture biologique ou raisonnée
La consommation de produits de saison, produits plus frais meilleurs pour la santé
La cuisson à basse température qui préserve les teneurs en vitamines et minéraux
les produits moins transformés comme les huiles extra-vierges, 1ere pression à froid, le riz et les pâtes semi-complètes, le sucre roux…
Eviter les plats cuisinés industriels, plats transformés, riches en additifs suspects, bourrés de graisses (acides gras trans) et de sucres.
Limiter la consommation de produits industriels raffinés tels les farines blanches, le sucre blanc, les huiles raffinées, sodas, pâtisseries, viennoiseries et biscuits industriels, certaines céréales du petit déjeuner, riz blanc…
Je vous aiderai à rééduquer un mode de vie qui n’est plus structuré, répartir des nutriments essentiels sur des bases saines afin d’en avoir suffisamment: proteines, glucides (un bon rapport entre les glucides lents et les glucides rapides), lipides (saturés, monoinsaturés et polyinsaturés), ainsi que pallier le risque de subcarence en vitamines et minéraux.
Un régime alimentaire se doit d’être personnalisé, car un sportif ne mangera pas comme une femme enceinte, ni comme un adolescent ou encore comme une personne âgée.
Ainsi un régime adapté pourra limiter certaines pathologies (diabète, maladies cardiovasculaires…), stabiliser le poids et optimiser sa forme.
Je me tiens à disposition pour toutes questions ou accompagnements que se soit sur place ou à distance .
Prenez soin de votre belle personne !
Naturosympatiquement vôtre !
Nadine
13522_10205235500706106_995624669822437408

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s