santé

Maux de dos , sciatique, lombalgie et si la cause était ailleurs ?

mal de dos

Il semble qu’on soigne la conséquence au lieu de traiter la cause .

 

Car le mal de dos est un signal d’alarme envoyé par un organe qui, lui, ne parle pas : le foie.

Un détour par nos amis les bêtes va nous aider à comprendre.

 

Pourquoi les cochons ont la queue en tire-bouchon…

Drôle de question n’est-ce pas ? « Et quel rapport avec ma sciatique ? »

La queue en tire-bouchon des cochons n’est pas un appendice offert par Dame Nature, mais une forme de scoliose apparue à cause de leur alimentation industrielle !
Lisez plutôt, vous allez voir, c’est amusant :

Réfugiée en Suisse suite à la Révolution Russe, la jeune Catherine Kousmine, future fondatrice de la médecine orthomoléculaire, observa un fait qui retint son attention : des cochons à la queue… droite !

De fait, ces cochons vivant dans la nature se nourrissaient exclusivement de baies, châtaignes, glands.

Grâce à une alimentation saine et une vie peu stressante, leur foie se portait comme un charme.
Tout le contraire des cochons domestiques dont le foie, en grossissant anormalement, finit par générer de nombreux problèmes de santé dont la première conséquence visible est la déformation de la colonne vertébrale.

Résultat : queue en tire-bouchon.

…et l’homme le dos en compote ?

Tout dépend du régime alimentaire et du rythme de vie que peut supporter votre foie
Nous sommes inégaux : d’une personne à l’autre, le foie résiste plus ou moins.

Voici les différents facteurs qui peuvent fatiguer cet organe (nous ne sommes pas tous concernés) :

  • Un foie par nature « paresseux » ou un peu faible qui se retrouve vite en surchauffe
  • Alcool, excès de sucre et de mauvaises graisses.
  • Excès de médicaments.
  • Stress et fatigue.

Une chose est sûre : tous ces facteurs font augmenter le volume du foie.
Un foie mal en point va gonfler et comprimer les muscles du dos : c’est la lombalgie
En gonflant, le foie comprime les vaisseaux sanguins qui irriguent les muscles du dos.

Or pour fonctionner correctement et éliminer les toxines qu’ils produisent, les muscles ont besoin de recevoir et d’évacuer une quantité suffisante de sang.

Le muscle fonctionne moins bien et se tend, occasionnant une douleur musculaire lombaire.

Cette lombalgie entraine un pincement des vertèbres : la sciatique.

Un petit cours de mécanique s’impose.

Projection relation foie et mal de dos

Vos deux hanches sont articulées par un os triangulaire : le sacrum.

 

Au-dessus de cet os, telles les assiettes sur le plateau du serveur, sont empilées vos vertèbres « lombaires ».
Or ces vertèbres sont tenues en équilibre par des muscles attachant la colonne vertébrale au sacrum.

Si, du côté droit ou gauche de la colonne vertébrale, les muscles se tendent, le plateau du sacrum s’affaisse, les vertèbres lombaires aussi…en créant ce pincement douloureux (« aïe », la sciatique !).

Savez-vous que votre mal de dos est utile ?

 
Soyons vigilants : votre  mal du dos vous informe que votre FOIE voire en plus l’un des organes directement lié au foie est en souffrance.
 
Une douleur sciatique côté gauche peut être ainsi causée par un problème d’estomac, de pancréas ou de colon.

Une douleur sciatique côté droit par un problème de foie, de fermentation et de ballonnement dans le tube digestif, ou de problèmes au niveau de l’intestin grêle et du colon.
 
Le foie ne parle pas : il peut être mal en point, vous n’en saurez jamais rien ou trop tard.
C’est le seul organe qui n’a pas de fibre nerveuse sensitive.
 
Mais restons positifs : le foie a également une formidable capacité à se régénérer.
 

Pourquoi faut-il absolument protéger son foie ?

Dans l’organisme, le foie est comme un bon gros géant terriblement sensible et omnipotent. 
Géant, car c’est, de fait, l’organe le plus grand.

Terriblement sensible, car étroitement lié à nos émotions.

Mal en point, il grossit, compresse le diaphragme (ce muscle qui permet de respirer mais aussi d’absorber les émotions) : vous avez la sensation que votre cage thoracique va exploser. Ca y est ! Vous êtes angoissé.

Ça marche aussi dans l’autre sens, puisque stress et fatigue font augmenter le volume du foie. La boucle est bouclée !

Omnipotent, enfin, car il gère la plupart des opérations dont dépend le bon fonctionnement de notre organisme.
Toutes les pathologies dépendent ultimement de lui et beaucoup de cancers se terminent par le foie.

Que faire pour aider son foie ?

Quelques gestes simples qui payent sur le long terme.

On évite les anti-inflammatoires chimiques (AINS) : ils endommageront encore plus votre foie. Préférez une option naturelle à base de Curcuma (SOLUMINE bien assimilable).
On limite: médicaments, alcool, café, thé et tabac, boissons sucrées et gazeuses et matières grasses cuites.
Et si une folle soirée s’annonçait, il ne s’agit pas de la vivre comme une punition mais de s’y préparer à coups d’agrumes pour une meilleure digestion des graisses, de tisanes diurétiques, de radis noir et d’artichauts pour le drainage de votre foie.

On met dans son assiette …
Des artichauts et du radis noir, bien sûr ! Mais aussi de la sève de bouleau et du pissenlit.
Des fruits et des légumes frais tous les jours et particulièrement des pommes, des kiwis, des raisins, des cerises, des épinards et des asperges.
Des antioxydants aussi, comme les citrons, les pamplemousses et les oranges.
Le tout arrosé par des litres d’eau!

Et si « je ressens une certaine urgence à soulager mon foie ? » ou que « je ne peux pas  adopter l’alimentation et le rythme de vie qui conviendraient ? »

Une solution a fait ses preuves: le Chardon-Marie.

La légende raconte qu’il tiendrait son nom du lait de la Vierge Marie dont une goutte serait tombée sur un buisson de chardons alors qu’elle allaitait l’enfant Jésus…pas étonnant qu’il fasse des miracles !

Les vertus de cette plante, protégeant le foie et l’aidant à se régénérer, étaient connues dès l’Antiquité.

Le Chardon-Marie est la plante qui a bénéficié du plus grand nombre de recherche démontrant son efficacité dans le traitement des affections du foie (troubles hépatiques et biliaires).
Son principe actif est la silybine (contenu dans les graines)

On peut vous recommander de la silymarine, alors que celle-ci ne contient que 50 à 70% de silybine.

Il faut donc exiger un produit avec 100% de silybine pour obtenir une véritable efficacité.

Pour qu’un complément de Chardon-Marie soit efficace :

Il faut une dose suffisante de silybine et donc que le dosage en silybine soit élevé.

Mais ce n’est pas suffisant.

Il faut aussi que la silybine, qui malheureusement passe difficilement la barrière intestinale, soit correctement assimilée.
A quoi servirait de consommer une grande quantité de silybine si notre organisme la rejette ?
 
Seulement deux capsules par jour*, quel que soit l’état de votre foiesuffisent pour bénéficier des effets du chardon-marie et le désintoxifier en profondeur.

*Dosage ayant fait ses preuves sur des patients atteints de pathologies sévères telles que : hépatite, stéatose hépatique, cirrhose.
En auriez vous aussi plein le dos actuellement …. !!!

Soyons vigilants, exigeants, et non fatalistes, car des solutions existent.

Pour de plus amples renseignements où tout accompagnement à distance ou sur place n’hésitez pas .

Prenez soin de vous !

Naturosympatiquement vôtre !

Nadine

 

3 réflexions au sujet de “Maux de dos , sciatique, lombalgie et si la cause était ailleurs ?”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :