santé

Douleurs ! = erreurs

Et si nous corrigions le terrain , au lieu de s’intéresser principalement aux symptômes.

Vous avez des douleurs arthrosiques ou arthritiques , vous n’êtes pas en stade 4 pour une prothèse donc il vous reste un peu de collagène , vous pouvez le consolider et le renforcer …avec divers compléments . Oui c’est possible !
Les douleurs articulaires sont un des problèmes de santé les plus répandus. Dans de nombreux cas, la dégénérescence du cartilage sera à l’origine de la douleur chronique. Avec l’âge, le cartilage se dégrade naturellement, mais dans de nombreux cas, cet effet du « vieillissement » s’accélère, dans la plupart des cas, suite à une pression accrue sur l’articulation. Une telle détérioration accélérée est souvent observée chez les athlètes, par les personnes au travail physique, comme dans la construction, mais aussi comme conséquence de conditions corporelles, comme par exemple l’obésité mais aussi la malnutrition. La douleur articulaire est surtout marquée dans l’articulation du genou et les coudes. Le cartilage qui est normalement très brillant et blanc devient plus jaunâtre et perd son aspect brillant. Le cartilage s’amincit et l’espace articulaire devient plus petit causant plus de frictions. C’est ce frottement qui est responsable de la douleur. L’évolution de cet espace articulaire peut être suivie par rayons X et peut être facilement mesurée. Normalement, le degré d’arthrose sera déterminé selon l’échelle de Kekgren. Dans une articulation normale, l’espace est largement ouvert, il n’y a pas d’ostéophytes et il n’y a pas de points de frottement entre le cartilage. Dans une phase précoce, le cartilage devient plus mince. Plus tard, le genou devient gonflé, l’œdème peut persister, le cartilage devient mince et finit par entrer en contact et provoque la friction. L’os devient plus épais, les ostéophytes se forment et le cartilage disparaîtra à plusieurs endroits et provoquera un frottement os sur os. Enfin, l’espace articulaire disparaît et l’articulation s’immobilise. À ce jour, il n’existe aucun remède. Les seuls traitements disponibles visent à réduire les symptômes, comme la douleur et l’inflammation, à maintenir la mobilité articulaire et à limiter la perte de fonction. Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont les principaux outils utilisés,mais présentent de nombreux effets indésirables : troubles digestifs, allergies ainsi que des troubles divers touchant le foie, les reins, le système nerveux central ou les os.

PREVENTION DES DOMMAGES CAUSÉS AU CARTILAGE : Il y a 5 substances d’origine naturelle qui sont présentes dans l’articulation et qui ont tendance à diminuer, notamment avec l’âge ou avec des pressions anormales. Une supplémentation avec ces substances permet de ralentir, ou à un stade précoce, de contrecarrer la dégénérescence du cartilage.

La glucosamine  est produite naturellement par l’organisme à partir du glucose et de la glutamine. Elle est fort présente dans les structures de nos articulations et joue un rôle important dans le maintien de l’intégralité du cartilage de nos articulations. Des études scientifiques soutiennent que la glucosamine a des effets pharmacologiques bénéfiques pour soulager les symptômes de l’arthrose .

Chondroïtine:  qui se trouve dans le cartilage et la matrice extracellulaire . La chondroïtine réduit la dégradation du cartilage des articulations et en stimule la production.

MSM: Méthyle-sulfonyle-méthane  Le MSM est une forme naturelle d’un composé de soufre organique ainsi qu’une composante des acides aminés et des protéines, les
pierres angulaires de notre corps. Le soufre est un élément important du collagène, qui est essentiel pour la structure des tissus conjonctifs comme la peau et le cartilage. Le soufre forme dans notre corps des ponts disulfures, qui assurent la structure et l’élasticité/la souplesse.

Acide hyaluronique  :  Il est abondamment présent dans le liquide synovial . Il aide à protéger les articulations en augmentant la viscosité du liquide synovial et en rendant le cartilage plus élastique.

Le collagène : Il existe plus de 25 sortes de collagène, dont les types I à IV sont les plus importants. Le collagène possède une double fonction. D’une part, avec l’élastine et les glycoprotéines, il est responsable de la cohésion des tissus et des organes. D’autre part, le collagène confère des propriétés d’hydratation, de résistance et de souplesse à ces mêmes tissus et organes.

La vitamine C :  est un puissant antioxydant qui est impliquée dans la formation du collagène.

Nous avons en nutritherapie quelques compléments alimentaires pour ameliorer le cartilage.  Ceux-ci doivent contenir  du collagène , de la vitamine B3 , de la vitamine C, acide hyaluronique qui vont diminuer la douleur, augmenter les fonctions articulaires et l’épaisseur du cartilage tout en reduisant la fatigue musculaire du fait de la vit B3.

N’oubliez pas une activité physique modérée par de la marche vous aideront à améliorer les douleurs … le corps doit rester en mouvement . Au plus vous êtes sédentaire , au plus vous aurez mal .

L’ alimentation restera un facteur primordial également pour calmer vos douleurs ….

La gestion du stress sera un facteur aussi à prendre en compte .

C’est tout  un mode de Vie à revoir, mais rien n’est impossible … accordez vous un peu de temps , soyez à l’écoute de votre corps … celui-ci vous le rendra bien . Rien n’est impossible …

Pour de plus amples renseignements et accompagnements je me tiens à votre disposition .

Prenez soin de vous.

Naturosympatiquement vôtre.

Nadine

douleurs1

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s