santé

CES CORPS DOULOUREUX !

Le constat est unanime : l’alimentation contemporaine est le plus souvent qualitativement et quantitativement  inadaptée aux besoins de notre organisme. Excès et déficiences de nutriments se combinent à la présence de molécules toxiques dans notre pitance pour fragiliser les voies métaboliques impliquées dans le fonctionnement optimal de notre organisme. De plus, le polymorphisme génétique, faisant de chacun de nous un être unique au point de vue morphologique mais aussi biochimique,  individualise les besoins nutritionnels et rend obsolète la généralisation des recommandations de quantités maximales ou minimales d’un nutriment spécifique.

Aussi, établir un état des lieux nutritionnel d’un patient par un bilan spécifique serait primordial , quelques peu onéreux je l’admets mais pour un bien être au lieu de  passer par de multiples spécialistes !!! permet de déterminer l’adéquation (ou le plus souvent l’inadéquation) de son alimentation avec ses besoins. Le constat des excès et surtout déficiences représente alors une base concrète pour corriger de manière personnalisée l’alimentation du patient et augmenter de manière significative son potentiel santé. Un exemple concret ? Un homme qui présente une déficience en sélénium (tous autres facteurs confondus) a cinq fois plus de risques de développer un cancer de la prostate!  Alors que voulez vous connaître : votre taux de PSA ou de sélénium? …….

 

__________________________________________________________
Exemple d’un cas clinique :

Motif de la consultation : Depuis plusieurs mois, douleurs articulaires et musculaires essentiellement au niveau des adducteurs, de la nuque et des épaules.  Ces douleurs entravant la marche et la pratique du golf sont attribuées à de l’arthrose.
Anamnèse : •  Patiente de 58 ans, mariée et mère de 2 enfants •  Retraitée  •  Hypercholestérolémie à 325 mg / dl traitée depuis 6 mois par pravasine •  Asthme induit par contact avec graminées  •  Ballonnements digestifs et gaz induits par la consommation de fromage,      tomates, yaourts et glace •  Dermatite séborrhéique •  Peau très sèche sur les jambes Clinique •  Poids : 66 kilos –Taille : 170 cm  Raideur et mobilisation douloureuse de la nuque et du bassin  •

Examens de Biologie Fonctionnelle et Nutritionnelle prescrits : •  Profil des acides gras •  Statut des défenses anti-oxydantes et stress oxydant •  Anticorps IgG dirigés contre les antigènes alimentaires les plus consommés

Réponse immunitaire médiée par les IgG essentiellement contre les protéines présentes dans le blé et l’orge. Elle ne répond pas aux critères diagnostiques d’une maladie coeliaque (IgA et IgG anti-gliadine, anticorps  négatifs).  Réponse contre les protéines du blanc d’œuf et dans une moindre mesure contre les protéines du lait de vache.

Le profil d’acides gras indique une carence nette en acides gras oméga-3 EPA/DHA

Cette situation s’observe en cas de déficit en certains COFACTEURS comme le fer, le zinc, le magnésium, la vitamine B2 et la vitamine B3.  L’essentiel à retenir est le déficit en EPA, précurseur de prostaglandines de série 3 nettement moins inflammatoires que celles de la série 2 dérivées de l’acide arachidonique présent en quantité adéquate.
PROFIL DES ACIDES GRAS

Carence en Vitamines E, excès de sélénium  mais  oxydation des LDL traduite par un taux élevé d’anticorps anti-LDL oxydées.  Cette élévation peut être induite par des défenses antioxydantes insuffisantes  ou à un état inflammatoire latent qui peut se rencontrer en cas de syndrome métabolique, de pathologies inflammatoires rhumatismales (LED, PR…) ou de pathologies digestives…
Les anticorps anti-LDL oxydées sont le reflet de l’équilibre entre les défenses antioxydantes et la charge oxydante induite notamment par un état inflammatoire latent ou patent.

DEFENSES ANTI-OXYDANTES ET STRESS OXYDANT

Conclusion :

Elle présente des douleurs inflammatoires  chroniques associées à une déficience en acides gras oméga-3  et un stress oxydant lié, entre autres, à une carence en vitamine E et à la réaction immunitaire chronique contre certaines protéines alimentaires mise en évidence par le test IgG.  Une rééducation alimentaire, associant l’éviction d’aliments à base de blé et/ou de laitages à la consommation de poisson (3 x par semaine), et une complémentation comprenant des huiles oméga-3 (EPA et DHA), de la vitamine E naturelle, un complexe anti-oxydant et des probiotiques, ont permis la disparition des douleurs musculo-squelettiques et des symptômes digestifs mais aussi une nette amélioration des symptômes cutanés.

Inflammation :
De nombreuses études expérimentales et cliniques soulignent leur importance ainsi que celle du stress oxydant dans la réponse inflammatoire.  Les allergies alimentaires médiées par les IgG, longtemps controversées, viennent tout récemment de faire l’objet d’une publication abordant leur recherche par la détermination des IgG circulantes pour l’établissement d’un régime d’éviction dans la prise en charge du colon irritable.  Enfin, certains auteurs ont mis en évidence une réduction des symptômes d’arthrite rhumatoïde lors de l’éviction du gluten et de la bêta-lactoglobuline.

Ces analyses s’avèrent quelques  peu onéreuses mais il en va de votre santé … Au lieu de faire des essais de nombreux traitements « très onéreux également » et de passer de spécialistes en spécialistes ……… sans résultats .

Après pour celles et ceux qui viennent sur place à l’aide de mon appareil  Analyser par raisonnance magnétique je peux y voire les sécretions digestives, l’ état des muqueuses intestinales , vos déficiences en vitamines, metaux lourds etc….qui me donne de précieux renseignements pour une meilleure santé globale.analyseur quantique

 

Votre santé en vaut la peine !

Pour de plus amples renseignements ou accompagnements je me tiens à votre disposition .

Naturosympatiquement vôtre !

Nadine

anatomie de la douler

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s