santé

HYPOTHRYROIDIE ET FIBROMYALGIE EN LIEN ETROIT …..

L’hypothyroïdie est un état pathologique dû à un déficit en hormones thyroïdiennes. La thyroïde secrète deux

hormones, la T4 et la T3. Seule la T3 est active. Elles sont régulées par la TSH, hormone secrétée par l’hypophyse, glande située à la base du cerveau . L’hypothiroïdie st dite primaire lorsqu’elle est dur à un trouble de la thyroïdie elle-même , dans la majorité des cas auto-immune thyroïde d’Hashimoto  .

Elle est dite secondaire ou centrale dans 5% des  cas , losqu’elle est du à un trouble de l’hypohyse.

Un taux de TSH élevé au-delà de la norme traduit habituellement une hypothyroïdie mais ce n’est pas toujours la règle . Il faut savoir et ce n’est pas connu de tous les médecins , QUE LA TSH DANS LES VALEURS DE REFERENCE NORMALE n’exclut PAS UNE HYPOTHYROIDIE

Plus encore, et paradoxalement, le taux de la TSH est bas ou normal dans l’ypothyroïdie secondaire ou centrale, rendant dans ce cas le diagnostic d’hypothyroïdie difficile et souvent ignoré

Pourquoi l’étude de l’hypothyroïdie a sa place dans un site qui traite de la fibromyalgie?

Premièrement, parce que ces deux affections ont des symptômes très semblables.

Deuxièmement, parce que l’hypothyroïdie est une des causes principales de la fibromyalgie.

Troisièmement, parce que dans le tableau clinique de l’hypothyroïdie peuvent également exister des douleurs

musculo-squelettiques et que nombre de patientes étiquetées souffrant de la fibromyalgie ne souffrent en vérité que d’une hypothyroidie non diagnostiquée .

Quatrièmement, parce que les deux affections, fibromyalgie et hypothyroïdie d’Hashimoto, peuvent coexister,

étant toutes les deux de nature auto-immune (trouble du système immunitaire).

Cinquièmement, parce que s’il est vrai qu’un traumatisme physique ou psychique peut être le

 »trigger » (évènement gâchette) au développement des symptômes de la fibromyalgie, il s’avère que nombre de ces patients presentaient déjà un etat hypo-métabolique d’hypothyroïdie avant que le traumatisme ne survienne .

Sixièmement, si dans la population générale l’hypothyroïdie secondaire ou centrale ne se retrouve que dans 5 à

10% ces cas d’hypothyroïdie, l’hypothyroïdie responsable de la fibromyalgie est dans plus de 50% des cas une hypotyroïdie secondaire meconnu ou ignoré en raison d’une TSH basse ou normale

Septièmement, sur le plan thérapeutique, parce qu’une large majorité des patients souffrant de fibromyalgie et

du syndrome de la fatigue chronique et présentant des symptômes d’hypothyroïdie avec des tests sanguins normaux sont très vite amliorés par DES TRAITEMENTS HORMONAUX qui visent à restaurer l’equilibre  thyroïdien

Huitièmement, une fatigue des glandes surrénales est souvent associée à l’hypothyroïdie et également présente

très fréquemment chez les patients souffrants de fibromyalgie et du syndrome de la fatigue chronique. La meconnaissance d’une fatigue des glandes surrénales est parfois responsable de l’echec hormonal thyroidien et en consequence de l’echec du traitment de la fibromyalgie et de  la fatigue chronique

Voilà pourquoi Fibromyalgie et hypothyroÏdie sont intiment liées  la plupart du temps.

Approfondissez la prise de sang  TSH T3 T4 ioderie et anti corps TPO

Pour plus de renseignements où prise de rendez vous , je reste à votre disposition .

Prenez soin de vous !fibromyalgie1

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s